Qwanturank : pourquoi les sites de classements ne gagneront pas ?

Qwanturank : pourquoi les sites de classements ne gagneront pas ? skip to Main Content Agence Blog Business Entreprenariat e-commerce Monétisation Marketing Mobilité SEO Social Facebook Instagram YouTube Linkedin Twitter Google+ Création Web WordPress UX & Webdesign Technique Développement Performances Sécurité & Infrastructure Ressources Calendrier Comparatif monétisation Partenaires Getfluence SEM Juice Boosterlink NextLevel Reech TextMaster Contact Demande de Devis Rechercher Open Mobile Menu Blog Accueil » Blog » SEO » Qwanturank : pourquoi les sites de classements ne gagneront pas ? Qwanturank : pourquoi les sites de classements ne gagneront pas ? 15/12/2019 Fabien Elharrar SEO 4 commentaires Temps de lecture 11 minutes Le moteur de recherche français Qwanturank a lancé il y a quelques jours son premier concours de référencement avec 50.000 euros de dotations à la clef.

L’objectif est de ranker le plus haut possible sur Qwanturank sur la requête « Qwanturank » en date du 3 juin 2020.

Parmi plus de 100 participants déjà inscrits, certains ont monté des sites de « classement », une fausse bonne idée qui selon moi ne permettra pas de gagner, je vous explique pourquoi.

Monitorank aurait pu gagner le concours SEO NextLevel Pourquoi une orgie de liens sortants permet généralement de bien se positionner sur Google ? Google espionne et analyse les comportements des internautes Pourquoi le « contenu » du classement Monitorank était nettement plus riche que ne le sera jamais celui de Qwanturank ? Monitorank ne ranke plus du tout sur « Smartphone Pliable » Pourquoi la stratégie du classement risque de se solder par un flop pour le concours Qwanturank Et vous qu’en pensez-vous ? Monitorank aurait pu gagner le concours SEO NextLevel Le dernier gros concours à avoir secoué la sphère SEO était celui organisé par NextLevel dont l’objectif était de ranker sur Google sur l’expression Smartphone pliable.

Monitorank qui était partenaire du concours proposait gratuitement un tableau de suivi des compétiteurs qui est d’ailleurs encore en ligne à cette adresse.

Cette page était durant le concours remise à jour plusieurs fois par jour et devait accueillir un trafic assez significatif puisqu’elle faisait office de classement officiel.

Il est très important de noter que si elle comportait plus de 100 liens nofollow, elle permettait de suivre une vraie SERPs en listant de nombreux sites tiers non participant au concours.

Son contenu en terme de liens sortants variait donc beaucoup d’un jour à l’autre.

Or assez rapidement, ce classement est monté dans les SERPs et s’est maintenu très haut, la plupart du temps bien au dessus de tous les autres compétiteurs.

Notons par ailleurs que le domaine monitorank préexistait bien évidemment au concours avec déjà de belles métriques et un historique : Par contre la page de suivi n’a jamais reçu beaucoup de backlinks, et a aujourd’hui à peine 10 domaines référents : Donc si on résume, la page avait : un historique préexistant au niveau du domaine peu de backlinks directs proposait une orgie de liens nofollow était mise à jour régulièrement variait beaucoup dans son contenu, car basée sur une vraie requête « news » et avait beaucoup de trafic direct Pourquoi une orgie de liens sortants permet généralement de bien se positionner sur Google ? J’ai constaté sur des centaines de requêtes qu’offrir beaucoup de liens sortants sur une page – y compris vers ses propres concurrents – permettait souvent de très bien se positionner sur une requête.

Depuis déjà plusieurs années, Google analyse le comportement des internaute vis à vis des SERPs : Si un internaute fait une recherche sur Google, clique sur le 1er résultat mais pas sur les autres, cela signifie vraisemblablement que le 1er résultat était très pertinent A contrario, si l’internaute clique dans un délai relativement court sur le 1er, puis le 2ème, puis le 3ème résultat, etc.

c’est que les réponses de Google étaient mal sélectionnées Or si vous proposez sur votre page une liste de 50 liens permettant de répondre à une question, l’internaute ne retournera pas du tout sur Google, ou au pire au bout de 10 minutes.

Du point de vue de Google ça peut être interprété comme le signal que votre page est pertinente.

Il n’est alors pas complètement délirant d’imaginer que Google mette par défaut une « bonne note » à un élève généreux en liens sortants.

Bien évidemment cela mériterait une étude plus approfondie pour en avoir le cœur net.

Google espionne et analyse les comportements des internautes Par ailleurs il est légitime de se demander comment Google mesure les comportements des internautes.

Si on met de coté la sémantique, les backlinks, les extrapolations de trafic « à la SEMRush », Google dispose de plusieurs options pour mesurer les comportements internautes : du simple Analytics permettant de mesurer le temps passé entre 2 clics sur les résultats d’une SERP des cookies pour compléter cette analyse du tracking via Google Chrome du tracking via Google Analytics du tracking via Google AdSense et Google Ad Manager etc Certains diront que c’est un mythe, d’autre une réalité tangible.

Sans rentrer dans le détail j’ai mené plusieurs expérimentations qui me font penser qu’on est loin de la paranoïa et que Google fait peut-être encore pire avec nos data.

Or contrairement à Google, Qwanturank ne fait pas de tracking (et n’a clairement pas non plus les moyens de Google pour le faire), toute mesure indirecte du trafic d’une page pour la positionner est donc très improbable.

Notez que pendant le concours NextLevel, Monitorank était d’ailleurs loin derrière tous les sites participants sur Qwanturank, ce qui semble confirmer la théorie ci-dessus.

Pourquoi le « contenu » du classement Monitorank était nettement plus riche que ne le sera jamais celui de Qwanturank ? Parlons maintenant du « contenu » de la page de suivi Monitorank.

La requête du concours NextLevel portant sur de vraies recherches, de nombreux sites ne cessaient d’entrer et de sortir du classement en fonction de vraies actualités sur les smartphones pliables.

Par conséquent l’anatomie de la page pouvait changer radicalement en quelques heures, ce qui pouvait justifier un boost dans les SERPs.

Pour le concours Qwanturank ce sera beaucoup moins le cas : sur un mot clef inventé seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.

Un simple « shuffle » de l’ordre d’une liste de liens peut-il être qualifié de mise à jour de contenu ? Pas sur … Monitorank ne ranke plus du tout sur « Smartphone Pliable » Si on regarde début Décembre comment se positionne le classement Monitorank sur « Smartphone pliable » ce n’est pas très brillant : la page ne reçoit quasiment plus aucun trafic depuis Avril 2019 son contenu n’a plus été mis à jour depuis Août 2019 et surtout elle a totalement disparu des SERPs Google selon SEO Hero Ninja : Un constat qui semble corroborer les hypothèses évoquées un peu plus haut.

Pourquoi la stratégie du classement risque de se solder par un flop pour le concours Qwanturank Plusieurs participants au concours Qwanturank ont misé sur une stratégie « Monitorank » et proposent sur leur sites des classements mis à jours quotidiennement.

Je doute que ça fonctionne car il manque énormément de choses pour reproduire le « succès » de Monitorank.

Les participants : n’ont aucun historique préexistant au niveau de leurs domaines ne récupéreront que peu de backlinks directs ne listent pas tous les url sous forme cliquable avec liens (même nofollow) mettent à jours leurs classements au mieux 3 ou 4 fois par jour ont un contenu « mélangé » mais très statique (et encore pour le moment la SERP Qwanturank est franchement figée) et n’auront que très peu de trafic direct car non officiels et multiples Pour le dernier point il faut ajouter encore trois choses : sur un mot inventé, une simple requête directe renvoie de facto la liste des participants, aller sur un site de classement est donc moins utile que pour le concours NL les SERPs Qwanturank sont terriblement statiques pour le moment (une mise à jour toutes les semaines ?) et quand bien même l’une des pages de classement parviendrait à générer du trafic, l’absence de tracking via Google Chrome ou tout autre croisement de data ne permettra pas à Qwanturank de détecter ce trafic et de le prendre en compte dans l’ordre des résultats de recherche Comment ces sites se positionneront en fin de concours ? Probablement pas très bien s’ils ne sont pas travaillés avec du contenu et des backlinks, mais l’avenir le dira … Et vous qu’en pensez-vous ? Qwanturank Partagez 49 Tweetez Partagez Fabien Elharrar Consultant en acquisition d'audience, monétisation web et growth hacking.

4 Poster un Commentaire Ce formulaire de commentaire est protégé contre les messages indésirables 3 Fils de commentaires 1 Réponses de fil 1 Abonnés   Commentaire avec le plus de réactions Le plus populaire des commentaires 4 Auteurs du commentaire Auteurs de commentaires récents Ce formulaire de commentaire est protégé contre les messages indésirables Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables.

En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner   le plus récent le plus ancien le plus populaire Notifier de nouveaux commentaires de suivi nouvelles réponses à mes commentaires Invité François Tréca Il est toujours risqué de faire des prévisions catégoriques, surtout lorsque la seule chose dont on est certain avec Qwant, c’est qu’on est sûr de rien… Pour être honnête, la SERP actuelle ressemble plus à un tirage au sort qu’à un « vrai » résultat de recherche.

Par exemple, le site « .pro » est actuellement 3ème alors qu’il est vide, c’est juste un WordPress avec un titre.

Il ne s’agit pas d’un petit bug de passage : cette situation dure depuis plus d’une semaine… Voir le graphique sur https://www.qwanturank-classement.fr/#qwanturank.pro (ce serait presque comique si cette position ne valait pas 8000 €).

Il est …  Lire la suite » Vote Pour 1 Vote Contre   Répondre 15/12/2019 21:16 Auteur Fabien Elharrar Tu n’es pas le seul a proposer un classement et mes remarques sont globales.

De ce que j’ai vu certains n’ont pas de lien cliquables ou une fréquence faible de mise à jour, et quand bien même ça ne change change rien au propos si tu as lu l’article en entier.

Je me suis penché sur le sujet de l’article en début d’année pour la simple et bonne raison que pendant la 2e partie du concours NL j’ai oscillé entre les positions 1 et 2 sur Qwant (et Bing aussi) alors que j’étais très bas sur Google.

Du coup j’ai …  Lire la suite » Vote Pour 0 Vote Contre   Répondre 15/12/2019 23:09 Invité qwanturank.dev Merci pour cet article intéressant Fabien.

Pour l’instant nos sites de classement sont effectivement dans les tréfonds de la serp ^^ Je suis d’accord avec la réponse de François, vu la lenteur de mise à jour de la serp et le classement actuel, il est difficile de tirer des conclusions à l’heure actuelle.

L’avenir nous dira si cette stratégie était bonne… Vote Pour 0 Vote Contre   Répondre 16/12/2019 00:01 Invité Seb Je suis en phase, avec mon site https://qwanturank-referencement.fr/ , j’essaie plus de parler du SEO sur Qwant, et être le 1er site qui s’intéresse vraiment au SEO sur Qwant ! Je me dis que c’est l’occasion d’échanger à ce sujet, ça peut être intéressant et constructifs comme échanges 🙂 La compétition sera rude, on verra qui gagnera, car nous sommes déjà 100 / 150 participants, à priori ! Vote Pour 0 Vote Contre   Répondre 16/12/2019 11:26 Pour aller plus loin Affiliation Amazon : Guide pratique pour bien démarrer Créer un site internet : CMS ou site sur mesure, avantages et inconvénients Quels sont les meilleurs outils pour faire du SEO ? Etude Qwanturank : l'analyse des logs d'indexation Bing et Qwant contredit toutes les théories Proposer un événement Vendez votre blog Derniers articles 6 outils gratuits pour récupérer vos KPI Majestic SEO, SEMRush et Moz [MAJ] 04/04/2020 Quelle CMS E-Commerce choisir : Magento, Prestashop, WooCommerce ou Shopify ? 03/04/2020 Etude Qwanturank : l'analyse des logs d'indexation Bing et Qwant contredit toutes les théories 22/03/2020 Oberlo : l'outil indispensable pour faire du Dropshipping avec Shopify et AliExpress 28/11/2019 Sondage Quels langages de programmation orientés web connaissez-vous ? PHP SQL HTML CSS Javascript jQuery AngularJS NodeJS Java Python Ruby Perl C# Résultats  Loading ...

previous post: La balise meta robots "max-image-preview" est buggée et peut désindexer votre site next post: Etude Qwanturank : l'analyse des logs d'indexation Bing et Qwanturank contredit toutes les théories Une question ? Un projet ? Notre objectif : vous aider par des actions concrètes et pragmatiques à développer vos revenus.

Contactez-nous © PXAgency 2011-2020 - Tous droits réservés.

wpDiscuz Back To Top ×Close search Rechercher Rechercher Envoyer × Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.

Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

Ok